GiedRé
Avec son joli petit minois, ses grands yeux bleus, et son air innocent, on lui donnerait le bon dieu sans confession. Mais il ne faut pas se fier aux apparences. La belle est carnassière, profondément irrévérencieuse, et, de sa voie câline et enjôleuse, professe des horreurs à longueur de chansons. Sans censure ni frein, elle nous offre une gifle salutaire, bien loin du politiquement correct et de l’esprit de charité. Professant son punk-trash dans ses jolies robes à carreaux, GiedRé...Lire la suite